top of page

La dépression chez les animaux


La dépression n’est pas uniquement réservée aux humains, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Nos amis poilus (chiens, chats…) peuvent, eux aussi, ressentir de la tristesse et être dépressifs. Quelles sont les causes de la dépression chez les animaux ? Comment savoir si son animal souffre ? Comment l’aider et le soulager ? Dans cet article, nous répondrons à ces questions pour que vous puissiez prendre soin de votre compagnon poilu et lui redonner goût à la vie.


Quels sont les signes de la dépression chez les animaux ?

Il n’est pas forcément évident de repérer les signes d’une dépression chez un animal, car, parfois, ils peuvent être provoqués par une maladie.

Il existe néanmoins quelques signes auxquels vous pouvez et devez être attentifs et qui vous alerteront sur l’état de votre animal :

- Baisse d’activité, manque d’énergie

- Réticence à sortir (balade, activité physique)

- Isolement, refus d’interaction

- Manque ou accroissement anormal d’appétit

- Troubles du sommeil

- Agressivité

- Abandon des gestes de propreté

- Stress ou anxiété

Si votre compagnon agit d’une façon étrange ou adopte un comportement inhabituel, amenez-le chez le vétérinaire sans attendre. De cette manière, il pourra établir un bon diagnostic et vous conseiller au mieux sur les solutions à mettre en place pour soulager votre animal de compagnie.

Quelles en sont les causes ?

Les raisons de l’état dépressif de votre compagnon peuvent être nombreuses et variées. Il peut aussi y en avoir plusieurs. Le plus souvent, elles sont liées à un changement trop soudain ou pas suffisamment préparé subit par l’animal, ce qui provoque chez lui une dose excessive de stress et d’anxiété et conduit à une dépression.

Voici quelques raisons qui peuvent entraîner une dépression chez les animaux :


Un changement important dans la vie de l’animal

Un déménagement, un nouveau membre de la famille (humain ou animal), la perte d’un être cher ou encore une séparation peuvent fortement perturber votre animal.


Un changement d’attitude de votre part

Si vous avez moins de temps libre à lui consacrer, votre animal le remarquera rapidement et pourrait en souffrir. Cela peut être à cause d’un nouveau travail, de nouveaux horaires ou d’une charge importante de travail… Cela pourrait vous amener à consacrer moins de temps à votre compagnon, à écourter vos balades ou à être plus distrait quand vous jouez avec lui. D’autre part, les animaux ont la capacité de ressentir nos émotions et ils peuvent en être affectés, au même titre que nous. Ainsi, si vous êtes stressé ou triste, votre chien ou chat peut refléter le même état. Attention, car cela pourrait avoir des conséquences différentes chez lui et le mettre en danger.


Une maladie

Un animal malade, souffrant ou limité en raison de son âge ou d’un handicap peut devenir dépressif. Comme nous les humains, quand ils se sentent mal, le moral des animaux subit des répercussions. Si votre animal souffre d’une pathologie, veillez à prendre soin autant de sa santé physique que morale.


Un traumatisme

Il n’est pas rare de voir les chiens ou chats ayant subi un accident ou de la maltraitance développer un comportement dépressif. Si c’est le cas de votre compagnon, vous pouvez vous faire appel à un comportementaliste animalier qui saura l’aider à surmonter ses traumatismes et à sortir de cet état dépressif.


La solitude

Les animaux ont besoin de compagnie, d’attention et de distraction. Ils ne sont pas des êtres solitaires et peuvent donc en souffrir. Contrairement aux idées que l’on pourrait se faire, c’est le cas des chats aussi, aussi indépendants puissent-ils paraître. Adopter un animal vous demande de passer du temps avec lui, de lui proposer des activités et de créer un lien de proximité avec lui pour qu’il ne se sente pas seul ni délaissé.


Comment soulager les animaux affectés ?


Consulter un vétérinaire

Le meilleur remède – et le plus sûr – reste d’amener votre compagnon à quatre pattes chez le vétérinaire si vous pensez qu’il souffre de dépression. Pour que celui-ci pose un diagnostic professionnel et lui fasse bénéficier de soins et d’un accompagnement adapté à ses maux.

Vous pouvez néanmoins agir à votre niveau pour soulager votre boule de poils bien aimée.

L'amour (guérit tout !)

Pour sortir d’un état dépressif, les animaux ont besoin de beaucoup d’affection. Nous vous encourageons donc à montrer davantage à votre animal que vous l’aimez, offrez-lui des séances caresses et câlins aussi souvent que possible pour qu’il sache que vous êtes là pour lui et que vous l’aimez.


Lui faire changer les idées

Vous pouvez aussi proposer à votre boule de poils plus de distractions. C’est un excellent moyen de motiver votre animal et le stimuler. Efforcez-vous de passer davantage de temps avec votre animal, consacrez-lui régulièrement des moments pour faire des activités ensemble, faites des choses qui lui plaisent et allez vous balader plus souvent pour qu’il puisse bénéficier des bienfaits de la nature.


Faire appel aux remèdes naturels

Une autre solution pour aider votre animal de compagnie à aller mieux réside dans l’utilisation de remèdes naturels. Ils sont en effet connus pour préserver la santé, tant des humains que des animaux. Voici quelques plantes naturelles connues pour apaiser l’anxiété et soulager la dépression : la lavande, la passiflore, l’aubépine ou encore la camomille. Demandez conseil à votre vétérinaire et renseignez-vous avant sur les possibles contre-indications et les risques d’une mauvaise utilisation de ces compléments.

11 vues

Comments


bottom of page