top of page

Comment surmonter la perte de son animal ?


La perte de son animal de compagnie est une épreuve douloureuse et difficile à vivre, mais qui reste néanmoins une étape que l'on peut difficilement éviter lorsqu’on adopte un animal et qu’on le fait entrer dans sa vie. Pour appréhender au mieux ce moment et surmonter cette perte, il existe quelques conseils. Nous vous en partageons quelques-uns dans l’article du jour.


Connaître et respecter les étapes de son deuil

Bien que chaque personne fasse son deuil à sa manière, il existe des étapes qui ont été décrites comme communes. Elles sont qualifiées d’indispensables à vivre pour réussir à guérir et à soulager sa souffrance.

La première est le déni.

À ce moment-là, vous avez peut-être du mal à accepter que votre boule de poils bien-aimée ne soit plus là. Que sa mort soit due à un accident ou la vieillesse, rien ne nous prépare vraiment à la mort. Il est important de laisser du temps au temps et de vous laisser vivre et ressentir toutes les émotions qui vous dévorent.

La deuxième phase est la culpabilité.

Lors de cette phrase, il faut verbaliser ses sentiments : colère, culpabilité ou sentiment d’injustice. Parlez-en autour de vous à des proches de confiance.

La troisième étape est la tristesse.

Une fois que vous aurez accepté la perte de votre boule de poils adorée, viendra le moment de la tristesse. Vous vous rappellerez votre animal, de votre vie avec lui et des bons moments que vous avez vécus ensemble et la nostalgie s’installera. Laissez-vous la place et le temps nécessaires pour revivre ces instants.

La dernière étape est l’acceptation, qui est suivie de la reconstruction.

Petit à petit, vous arriverez à accepter que votre quotidien a changé et, au fur et à mesure que vous allez acquérir de nouvelles habitudes, ce sera plus facile.

Pour arriver à penser à votre compagnon de manière paisible, il est important de vivre son deuil pleinement. N’hésitez pas à vous faire accompagner durant ces moments difficiles et déchirants.

Prendre le temps de faire son deuil

Prendre le temps de ressentir cette perte, de l’accepter puis d’aller mieux, vous permettra de guérir et de surmonter cette épreuve sans vous brusquer.

L’étape du deuil est intime et chacun a son propre ressenti. L’important est de respecter ce que vous ressentez. Entourez-vous de personnes bienveillantes et compréhensives qui pourront vous soutenir alors que vous vous retrouvez seuls et que vous ne voyez peut-être pas de solutions pour aller mieux.

Penser à soi et rester actif

On s’habitue vite à la présence d’un animal dans notre vie et il prend une place importante dans celle-ci. Une fois qu’il n’est plus là, on peut ressentir un grand vide qu’on peine à combler. Durant cette phase, nous vous conseillons de rester occupé et de garder de bonnes habitudes, du mieux que vous pouvez. Vous pouvez par exemple tester une nouvelle activité, comme un sport, un art ou la cuisine.

Garder un souvenir de votre compagnon bien-aimé

Rendre hommage à votre compagnon bien-aimé peut faire partie de votre processus de guérison. Cela peut passer par garder un souvenir de votre animal ou fabriquer un objet qui vous fera penser à lui.

Vous pouvez par exemple garder son collier ou accrocher des photos de lui. Toutefois, il n’est pas conseillé de garder son panier, ses gamelles ou ses jouets au risque de vous enfermer dans votre deuil et vous empêcher de guérir.

La question de l'adoption d'un nouveau compagnon

Il se peut que votre entourage vous conseille ou incite à reprendre un autre animal, pour passer à autre chose plus rapidement. Mais on ne remplace pas un animal par un autre. Si vous adoptez un jour un nouvel animal de compagnie, il ne remplacera jamais le précédent dans votre cœur et c’est normal !

Concernant le choix d’adopter ou non un autre animal, chacun vit la chose à sa manière et il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de faire. Certains ne se sentiront pas tout de suite (ou peut-être jamais) prêt à revivre le deuil d’un autre animal de compagnie. D’autres, au contraire, jugeront impossible de vivre sans une petite boule de poils à leurs côtés et chercheront à reprendre un compagnon.

Avant de prendre une décision, prenez le temps d’y réfléchir, de poser le pour et le contre et de vous demander si vous êtes prêt à combler un nouvel être de tout l’amour, l’attention et les soins qu’il mérite.

2 vues
bottom of page