top of page

Bébé et animaux font-ils bon ménage ?


En France, un foyer sur deux en moyenne possède au moins un animal de compagnie. Et parmi eux, plus de la moitié sont des foyers ayant au moins un enfant.


Adopter un animal lorsqu’on a un bébé ou un enfant en bas âge, ou en accueillir un alors qu’on a déjà un animal de compagnie à la maison peut se révéler être un défi.


La cohabitation entre un bébé et un animal est-elle possible ? Y a-t-il des risques ou des dangers ? Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir un compagnon à quatre pattes ?


Découvrez cet article conçu pour répondre à toutes les questions qui peuvent vous traverser l’esprit au moment d’accueillir un nouveau membre de la famille !


Quel animal choisir si on a un bébé à la maison ?

En voilà une question importante ! Tous les animaux ne sont pas adaptés à la vie commune avec un enfant en bas âge. Certains peuvent avoir des réactions imprévisibles ou dangereuses. D’autres ne sont pas adaptés à la présence de jeunes enfants car ils sont difficilement manipulables ou nécessitent d’adopter un comportement particulier en leur compagnie. Ainsi, il vaut mieux éviter les serpents, petits rongeurs, amphibiens, oiseaux et les autres animaux de ce type. Si vous avez déjà un tel animal de compagnie à l’arrivée de votre bébé, veillez à ne pas le laisser à la portée du nouveau venu et limitez les interactions entre les deux.


À contrario, les chiens, chats, lapins et poissons rouges s’accommodent parfaitement à la présence d’enfants et chacun peut apprendre en compagnie de l’autre. Les deux peuvent nouer une relation profonde, surtout s’ils vivent ensemble dès leur jeune âge.


Quelques conseils pour que la cohabitation se passe au mieux

Pour que bébé et l’animal vivent ensemble paisiblement, il vaut mieux qu’ils s’entendent bien ! Afin de faciliter l’apprivoisement mutuel, il est important de les présenter l’un à l’autre dès le départ et de créer des moments de jeu et d’interactions pour qu’ils apprennent à se comporter en fonction de la personnalité de l’autre. Ce moment d’adaptation peut prendre du temps, il faut laisser à chacun le temps de s’habituer.


En parallèle, il est important d’apprendre à l’enfant les règles et comportements à respecter lors d’interactions avec des animaux.


Toutefois, si des tensions apparaissent, il vaut mieux les séparer et limiter le contact le temps que l’atmosphère se détende. Il est important, dans tous les cas, de ne pas les laisser seuls sans surveillance.


Pour qu’aucun des deux ne se sente délaissé, pensez à offrir à chacun un espace qui lui est réservé, où il peut se reposer. Cela peut être la chambre pour le bébé et le panier pour l’animal. Veillez enfin à passer des moments seul à seul, à leur accorder des moments d’attention individuellement pour qu’un sentiment de jalousie ne germe pas chez eux.


Quelles activités bébé et animaux peuvent-ils faire ensemble ?

L’animal participe au développement psychomoteur et à l’apprentissage des relations affectives des enfants en bas âge. Les laisser jouer ensemble est donc avantageux pour les deux ! C’est aussi durant les moments de jeu ou de détente que se forment entre eux un lien et une complicité qu’ils pourront garder toute leur vie !


D’un autre côté, il existe des activités que le duo bébé/animal devrait éviter de faire… De manière générale, il est imprudent de laisser son bébé seul avec un animal, qui pourrait avoir une réaction inattendue et donc blesser ou effrayer l’enfant. Aussi, il vaut mieux éviter de laisser ces deux-là dormir ensemble, à cause du risque d’étouffement. Il est donc plus avisé d’empêcher l’accès à la chambre du bébé à l’animal de compagnie.


Y a-t-il des risques par rapport à l’hygiène ?

Comme on peut s’en douter, adopter un animal n’est pas anodin et il est important de faire en sorte qu’il soit en bonne santé pour éviter la propagation de bactéries ou maladies qui pourraient être dangereuses pour les enfants en bas âge.


En effet, les animaux peuvent transporter des maladies, que ce soit par des tiques, des puces ou d’autres parasites. Il faut donc veiller à examiner régulièrement son animal, le soigner et pourquoi pas, investir dans des colliers antiparasitaires.


Il est également important de veiller à garder un intérieur propre et sain. Pour cela, il existe de nombreux produits de nettoyage pour l’hygiène de l’habitat, des nettoyants, désodorisants ou encore des destructeurs d’odeurs.


Une brosse anti-poils peut s’avérer être une aide précieuse dans la quête des poils qui trainent ! En avoir une permet de s’assurer que bébé ne puisse pas en avaler et que toutes les surfaces de la maison restent propres.


Maintenant que la boule de poils et les surfaces de la maison où pourraient traîner les petites mains de bébé sont propres, il faut penser à nettoyer le coin litière et les gamelles de l’animal de compagnie tout en veillant à ce que le bébé n’y accède pas.


Enfin, il est important de veiller à ce que l’animal ne lèche pas l’enfant. Et si c’est bébé qui est malade, les contacts avec les animaux sont à éviter pour empêcher toute contagion !



En suivant ces conseils, les risques seront limités et l’hygiène de votre domicile sera optimale !

4 vues

Comments


bottom of page